Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.T.F.S.
  • Le blog de l'A.T.F.S.
  • : Le site web de l'association de thérapie familiale systémique - Caen (14)
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 16:12

En 1998, le Centre d'Information sur le Droit des Femmes et des Familles du Calvados (CIDFF 14) a ouvert un Groupe de Parole pour des femmes victimes de violences conjugales. La Directrice du CIDFF 14, Nathalie PERRINGERARD, juriste et victimologue, a demandé à Michel SUARD de co-animer ce groupe avec elle.

En 2007, en collaboration avec le Tribunal de Grande Instance de LISIEUX, le CIDFF 14 a ouvert un autre groupe pour les auteurs de violences conjugales. Ce groupe de "responsabilisation" est animé par les deux mêmes professionnels, qui connaissent ainsi les deux versants d'une même problématique.

Le compte- rendu de ces 13 années de fonctionnement est publié dans une nouvelle rubrique de ce blog : Violences Conjugales, sous les n° 23-1, 23-2 et 23-3. Ce document présente le fonctionnement de ces groupes et tente aussi une analyse des dynamiques familiales génératrices de violence, dans le couple, mais aussi sur les enfants.

Repost 0
Published by suardatfs
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 14:45

Francette PEULON nous demande de faire connaître le livre qu'elle a écrit après la guérison de sa leucémie. 

Lire la présentation de cet ouvrage intitulé "Au-delà de la rémission : la guérison de ma leucémie", dans la rubrique "cancer" n°22.

Repost 0
Published by suardatfs
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 14:31

Le site belge "yapaka" est un programme de prévention de la maltraitance sur les enfants, créé à l'initiative du Ministère de la Communauté française de Belgique. Dans sa lettre mensuelle d'information du mois de mai (accessible sur internet en demandant: "la lettre de Yapaka") il publie un document de Nadine MALINCONI qui a rencontré en prison la femme de Marc DUTROUX, document qui nous invite à "penser l'émotion". Vous pouvez lire cette lettre de Nadine MALINCONI dans notre rubrique "maltraitance" sous le n° 21.

Repost 0
Published by suardatfs
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 09:54

Nous avons évoqué dans différents articles précédents les thérapies de groupe conduites en prison par Michel Suard pour des auteurs de crimes sexuels intrafamiliaux. Nous présentons ce mois-ci, sous le n° 19, dans la rubrique "inceste", le texte intégral d'une séance qui regroupe 5 personnes condamnées à de longues peines (entre 10 et 15 ans) pour des viols incestueux sur leur fille ou leur belle-fille. C'est la 4ème séance du groupe (cette séance a eu lieu il y a une quinzaine d'années). Deux des participants ont déjà bénéficié d'un long suivi individuel avec un psychanalyste. Un troisième a participé activement à une thérapie familiale, réalisée en milieu carcéral, à la demande du Juge des Enfants.

Bien que nous n'en soyons qu'à la quatrième séance, les échanges sont animés et fort riches, y compris entre les participants eux-mêmes, avec un bon début d'analyse et de remise en cause de leurs comportements criminels. 

Un premier bilan du fonctionnement de ce groupe a été réalisé 6 mois plus tard. Nous présenterons les principaux éléments de cette séance-bilan le mois prochain.

Repost 0
Published by suardatfs
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 17:28

A l'occasion des manifestations des personnels de la Justice, et pour nous associer à leur démarche, nous proposons une réflexion en publiant trois textes, de 3 auteurs différents, dans une nouvelle rubrique : "La Récidive"

 

1. N° 16 Une communication faite par Michel SUARD au CIFAS (Congrès International Francophone sur l'Agression Sexuelle) de MONTREAL en 2009, intitulée : "Le devenir des auteurs de violences sexuelles après leur sortie de prison. Une étude de la NON-RECIDIVE". 

Lassé de l'intérêt malsain que le public et les politiques portent aux "récidivistes", il a voulu rappeler que 9 condamnés pour des crimes et délits sexuels sur 10 ne récidivaient pas. Il a donc commencé une étude qui porte sur 26 anciens condamnés après leur sortie de prison. Il espérait prolonger cette étude sur une population plus importante. Mais, sans réponse à ses courriers à l'administration pénitentiaire (pour avoir accès aux adresses et aux dossiers des personnes sorties de prison), cette étude "politiquement incorrecte" a été abandonnée.

 

2. N° 17 Un communiqué de Michel DAVID, psychiatre des hôpitaux en Guadeloupe, président de la Société Caraïbéenne de Psychiatrie Légale (SOCAPSYLEG), et vice-président de l'ARTAAS (Association pour la recherche et le traitement des Auteurs d'Agression Sexuelle). Ce texte, écrit à la suite de "l'affaire Laetitia", pose clairement la question de la pauvreté des moyens mis en place pour le suivi expertal, judiciaire, social, médical, de l'ensemble des personnes délinquantes. D'où ce titre provocateur : "Le gouvernement : complice de la récidive ?"

Socapsyleg édite une revue en ligne "Kamo", que l'on peut recevoir en s'adressant à : socapsyleg@orange.fr

 

3. N° 18 Un texte trouvé sur le blog d'un magistrat : Michel HUYETTE, qui réagit aux propos tenus par le Président de la République à l'encontre des professionnels de la Justice à propos de ce même drame.

Le blog de M. Huyette : www.huyette.net

Repost 0
Published by suardatfs
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 10:44

L'Association de Thérapie Familiale Systémique de Caen (ATFS) a été sollicitée en 2005 pour accompagner la réflexion, sur son fonctionnement, d'une équipe d'une association de Protection de l'Enfance.

 

Le travail réalisé par Michel SUARD avec cette "Unité d'Accompagnement Educatif des Familles" a abouti il y a 6 ans à un document détaillant les principes et le fonctionnement de cette structure. C'est e texte que nous publions aujourd'hui.

 

L'association gestionnaire de cette structure n'a pas répondu à notre demande d'autorisation de publier ce document. Nous avons donc fait le choix de modifier le nom des structures et des lieux d'intervention.

 

L'intérêt du travail de cette équipe est de montrer ce que des associations ont pu mettre en place, de manière innovante, avant même les lois de 2002 et de 2007, pour assurer une protection efficace d'enfants en danger ou en risque de danger, tout en ayant le souci de rechercher et de s'appuyer sur les compétences parentales.

Repost 0
Published by suardatfs
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 10:32

Le travail thérapeutique avec les auteurs d'inceste incarcérés a consisté parfois à leur demander d'écrire à la victime.

Nous présentons ici une douzaine de ces lettres. Certianes ont déjà été publiées dans des articles de Michel Suard parus sur ce blog.

Ces lettres sont toutes différentes et n'ont pas été "retouchées" par le thérapeute. Elles vont de la plus simple et la plus touchante à la plus sophistiquée et le plus "explicative". La lettre n°9 reste ambiguë en ce qu'elle témoigne encore d'un manque de distance affective avec la victime.

Afin de préserver l'anonymat des auteurs et des victimes, tous les prénoms, les professions, les lieux et les dates ont été changés ou supprimés. Les rares fautes d'orthographe ont été corrigées, sauf dans la lettre n°7 conservée telle quelle.

Quelques-unes de ces lettres n'ont pas été envoyées et sont restées un exercice de mise en mots du ressenti de l'auteur. Trois des lettres envoyées ont donné lieu à une réponse et même à une rencontre entre la victime et son agresseur.

Repost 0
Published by suardatfs
commenter cet article
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 14:24

La loi du 17 juin 1998 a instauré le suivi socio-judiciaire des auteurs d'agressions sexuelles à l'issue de leur condamnation soit à une peine de prison, soit à une peine avec sursis. Parmi d'autres obligations, ce suivi après la condamnation comporte le plus souvent une obligation de soins. En octobre 2001, l'AFIREM a organisé une journée d'études pour tirer un premier bilan de cette innovation pénale. Les communications faites au cours de cette journée ont été publiées dans le numéro 39 des Cahiers de l'AFIREM paru en janvier 2002. Nous présentons ici la communication faite par Michel SUARD lors de cette journée.

Cet article présente d'une part le travail thérapeutique réalisé en prison avec des auteurs d'agressions sexuelles intrafamiliales (inceste), et d'autre part la situation clinique d'un suivi socio-judiciaire qui met en évidence la prudence nécessaire face aux témoignages des enfants.

Repost 0
Published by suardatfs
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 14:53

L'article n°1 paru sur ce blog en avril dernier : "La peur et la violence dans les familles maltraitantes et chez les intervenants", a donné lieu, en 1991 et 1992, à la demande du ministère, à deux vidéos destinées aux actions de formation sur la maltraitance.

Le premier film  intitulé  : "La peur et la violence -I- Le dévoilement de la maltraitance" traite du moment où la maltraitance sur un enfant est repérée à l'extérieur de la famille. Le film insiste sur la nécessité pour le premier intervenant interpellé par la situation d'informer la famille que le message a été entendu et qu'une aide pourra être apportée par des services spécialisés. En 1990, cette idée n'était pas communément admise. Aujourd'hui, c'est une évidence. Ce film est donc quelque peu dépassé.

Par contre, le second film intitulé "La peur et la violence -II-  Les conflits familiaux" reste d'actualité. Il analyse comment la violence peut naître d'un fonctionnement familial "enchevêtré", avec des frontières intergénérationnelles floues.

Ces deux films  ont été produits par deux associations : Echanger Autrement de CAEN et l'Atelier de Création Audiovisuelle de SIZUN. Ces deux associations n'existent plus. Mais les deux films sont encore utilisés dans des sessions de formations.

Repost 0
Published by suardatfs
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 11:42

Nous présentons ce mois-ci deux communications de Michel Suard.

Lors d'un colloque sur les Compétences Parentales, Michel Suard était chargé de la conférence introductive. Ce colloque était organisé par un "point-rencontre parents-enfants" et par une association de protection de l'enfance, à ROUEN en 2005.

La seconde conférence a été prononcée à ROUEN également, en 2002, lors d'une journée de formation de l'ARTAAS, l'association pour la recherche et le traitement des Auteurs d'Agressions Sexuelles. Elle présente les conditions pour la réalisation  d'entretiens en prison entre un auteur d'agressions sexuelles intra-familiales (inceste) et sa famille, voire avec la victime.

De tels entretiens entre auteurs et victimes seront sans doute impossibles à réaliser depuis laloi de mars 2010 qui interdit tout contact entre un agresseur sexuel et la (ou les) victime(s). Cette loi ne semble pas imaginer la possibilité qu'une victime désire ou ait besoin de rencontrer son agresseur, en particulier lorsqu'il s'agit de quelqu'un de sa famille (père, beau-père...). Dorénavant, même les victimes peuvent être punies !...

Repost 0
Published by suardatfs
commenter cet article